Politique

Autrefois proche de Joseph Kabila, Richard Muyej poussé à la démission

Ce mardi 10 janvier, il a annoncé qu’il quittait ses fonctions de gouverneur du Lualaba, en RDC. La fin de deux années de bras-de-fer pour l’ancien ministre de Joseph Kabila.

Réservé aux abonnés
Par - envoyée spéciale à Kinshasa
Mis à jour le 12 janvier 2023 à 19:35

Richard Muyej, alors ministre de l’Intérieur de Joseph Kabila, à Kinshasa, le 22 mars 2013. © Junior D. Kannah / AFP

Il était le dernier des proches de Joseph Kabila à occuper une telle fonction. Après Zoé Kabila, le frère cadet de l’ancien président, en mai 2021, Richard Muyej a cédé à son tour : ce 10 janvier 2023, il a démissionné de son poste de gouverneur du Lualaba (Sud).

En jetant l’éponge, l’ex-ministre de l’Intérieur met fin à deux ans de bras-de-fer, deux ans de calvaire, dit-il en substance. « Je ne pouvais pas quitter Kinshasa, je ne pouvais pas me rendre dans ma province, je n’étais pas payé… Il fallait que cela cesse et que je recouvre ma liberté », confie-t-il à Jeune Afrique.

« Acharnement et ruse »