Économie

Tentative d’empoisonnement du PDG du sud-africain Eskom

Démissionnaire de la direction de la compagnie publique d’électricité Eskom, Andre de Ruyter a déposé plainte le 5 janvier après que du cyanure a été retrouvé dans son sang.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 12 janvier 2023 à 13:57

Andre de Ruyter, directeur général de la compagnie d’électricité publique Eskom, lors d’un point de presse à Johannesburg, le 31 janvier 2020. © REUTERS/Sumaya Hisham

Andre de Ruyter, qui quittera son siège à la tête d’Eskom le 31 mars, aurait été empoisonné au cyanure versé dans une tasse de café. Cette tentative aurait eu lieu quelques jours après l’annonce de sa démission, le 14 décembre dernier, au Megawatt Park de la société à Sandton.