Politique

Tensions Maroc-Algérie, extradition d’opposants algériens… Ce que Macron a dit à Kamel Daoud

Dans une longue interview publiée par « Le Point », le président français détaille sa vision de la relation entre la France et l’Algérie, y compris sur les sujets qui fâchent. Et commente au passage les tensions persistantes entre Alger et Rabat, déclarant ne pas croire à l’hypothèse d’une guerre.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 12 janvier 2023 à 14:38

Le président français Emmanuel Macron avec Kamel Daoud (à dr.), à Oran, le 27 août 2022. © Ludovic MARIN/AFP

Dans un long entretien accordé au journaliste et écrivain Kamel Daoud dans l’hebdomadaire Le Point, le président français Emmanuel Macron aborde en détail l’état des relations bilatérales entre son pays et l’Algérie. Relations qui se sont singulièrement réchauffées à l’occasion de son voyage officiel à Alger, à la fin du mois d’août 2022.

Au programme de l’interview, comme d’ailleurs de la visite de l’an dernier : la mémoire, l’histoire commune aux deux pays, les efforts que chacun doit faire pour tourner la page… Mais aussi des sujets beaucoup plus actuels dont l’un, particulièrement brûlant : les très fortes tensions qui opposent l’Algérie à son voisin marocain.