Politique

Les Zuma, une affaire de famille

Miné par des accusations de corruption, Jacob Zuma, l’ancien président sud-africain, se tourne vers son clan pour défendre ses intérêts. Et plusieurs de ses membres n’ont pas leur langue dans la poche…

Réservé aux abonnés
Par - à Johannesburg
Mis à jour le 18 janvier 2023 à 09:29

Jacob Zuma, l’ancien président sud-africain, près de Durban, le 4 décembre 2022. © Rajesh Jantilal / AFP

Comptez sur les doigts de vos mains puis recommencez, et vous approcherez du nombre d’enfants dont Jacob Zuma assume la paternité. L’homme aux 23 rejetons et aux multiples compagnes est un polygame qui voit grand dès qu’il s’agit de former une famille. « Jacob Zuma, c’est la glu qui leur permet de tenir ensemble », résume le journaliste politique Sihle Mavuso, qui, depuis sept ans, « suit » la famille de l’ancien président pour le média IOL. Si la majorité de sa progéniture passe sous les radars, une poignée d’enfants profitent de l’entregent du patriarche et défendent farouchement ses intérêts.

À Lire Afrique du Sud : Jacob Zuma se déchaîne