Économie

Le géant singapourien Olam précise ses ambitions boursières

Dans un contexte de tensions sur la sécurité alimentaire, le groupe de Sunny Verghese table sur ses bonnes performances financières pour réussir l’introduction en bourse de ses deux nouvelles filiales agribusiness.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 janvier 2023 à 16:45

Sunny Verghese, cofondateur, directeur général et PDG de la société de produits de base Olam International. © Desmond Wee/AP/SIPA

L’affaire doit être conclue d’ici à la fin du premier semestre. Tel est le calendrier annoncé ce 10 janvier par Olam, géant mondial du négoce de matières premières agricoles très présent en Afrique, pour l’introduction en bourse de sa filiale Olam Agri.

À Lire Coton : Olam pousse ses pions en Afrique de l’Ouest

L’opération – qui doit permettre de lever entre 800 millions et un milliard de dollars selon le Financial Times –, est prévue pour se dérouler à la Bourse de Singapour dans un premier temps. Une introduction sur la place financière saoudienne est envisagée par la suite. Cette deuxième opération apporterait une réponse à l’ambition des autorités de Riyad de dynamiser leur bourse.

40 millions de tonnes traitées par an