Économie

L’affaire Diawara contre la Côte d’Ivoire rebondit en France

Après avoir tenté, sans succès, de faire exécuter le jugement rendu par la Cour de justice de la Cedeao en Afrique, l’homme d’affaires congolo-malien se tourne vers le tribunal de Paris. Une audience est prévue le 11 janvier.  

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 9 janvier 2023 à 15:29

L’homme d’affaires congolo-malien Oumar Diawara a saisi la justice française. © DR

Abidjan se serait bien passé d’une nouvelle bataille. Mais Oumar Diawara n’a pas décidé de déposer les armes. Selon nos informations, l’investisseur congolo-malien a fait rebondir son affaire en France pour obtenir l’exequatur de la décision de la Cour de justice de la Cedeao, rendue en octobre 2020 et condamnant la Côte d’Ivoire à lui payer 1,25 milliard de F CFA. Dans ce duel déséquilibré, ce fils de commerçant malien, né à Pointe-Noire au Congo, a pourtant déjà perdu gros.

Angolagate