Économie

EquityBCDC veut rassurer ses clients en RDC

L’annonce d’un écart de 11 millions de dollars (10,3 millions d’euros) dans un compte de transit – 3 % des fonds propres – a déclenché une bronca sur ce marché peu bancarisé, échaudé par de précédentes faillites.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 9 janvier 2023 à 16:39

Célestin Mukeba Muntuabu, DG d’EquityBCDC. © Equity Bank CD

Dans un communiqué publié le 5 janvier, EquityBCDC, né de la fusion de l’ex-ProCredit Bank Congo et de BCDC, a annoncé avoir constaté « un écart dans le compte d’espèces en transit » de 11,1 millions de dollars (10,4 millions d’euros) et de 172,5 millions de francs congolais (84 000 dollars, soit 78 900 euros). Un écart mis en évidence dans le cadre de « l’intégration progressive » des comptes de ces institutions.

À Lire RDC : à Kinshasa, Equity Bank soigne ses marges