Politique

Assimi Goïta gracie les 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako

Le président malien de la transition a gracié les 46 soldats condamnés à 20 ans de prison le 30 décembre dernier. Après six mois de tensions politico-judiciaires entre Bamako et Abidjan, ils devraient rentrer incessamment en Côte d’Ivoire.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 7 janvier 2023 à 10:59

Lors d’une inspection des troupes ivoiriennes en partance pour le Mali, en 2017. © Photo by Sia KAMBOU / AFP

Il y a eu des mois de tensions, des jours de suspense et d’innombrables rebondissements. Finalement, le bout du tunnel se profile pour les 46 soldats ivoiriens détenus depuis la mi-juillet au Mali. Ce vendredi 6 janvier, le président malien de transition les a graciés.

Le colonel Assimi Goïta a accordé « sa grâce avec remise de peine totale » aux 49 soldats (les 46 hommes détenus et les trois femmes libérées en septembre), précise un communiqué du gouvernement malien. Une mesure qui « symbolise le souci d’Assimi Goïta de promouvoir la bonne gouvernance », poursuit le texte. Aucune date de retour en Côte d’Ivoire n’a pour l’instant été annoncée, même si une source officielle ivoirienne évoquait vendredi soir un « probable retour » ce samedi 7 janvier.

À Lire Les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali face aux juges