Économie

Pourquoi Managem accélère sur l’or ouest-africain

Après avoir lancé sa mine d’or en Guinée, le groupe marocain a racheté plusieurs projets aurifères en Afrique de l’Ouest, avec pour objectif de doubler sa production dans les prochaines années. Décryptage.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 18 janvier 2023 à 17:03

Imad Toumi, directeur général de Managem (deuxième en partant de la g.), sur le site de TRI-K en Guinée, le 15 octobre 2019. © Managem.

Managem marque un nouveau tournant dans sa stratégie aurifère. Le groupe minier marocain a signé le 19 décembre 2022 un accord avec la compagnie canadienne Iamgold pour lui racheter plusieurs actifs stratégiques au Sénégal, en Guinée et au Mali. Une transaction de 280 millions de dollars (265 millions d’euros) qui permet à la filiale du holding royal Al Mada de mettre la main sur trois gisements aurifères dont les ressources sont estimées à 155 tonnes d’or, soit plus de vingt fois la production du groupe en 2022.

À Lire Mines : ces Burkinabè aux manettes d’Iamgold