Politique

Maroc-UE : Parlement européen, Sahara, coopération… Ce qu’il faut retenir de la visite de Josep Borrell au royaume

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne a effectué une visite de travail de deux jours à Rabat. Pour la première fois, son homologue Nasser Bourita a évoqué les accusations de trafic d’influence au Parlement européen qui visent le Maroc.

Réservé aux abonnés
Par - à Casablanca
Mis à jour le 7 janvier 2023 à 11:59

Josep Borrell et Nasser Bourita à Rabat, le 5 janvier 2023. © Facebook Maroc Diplomatie

Interview écrite accordée la veille de son arrivée au quotidien marocain Le Matin, déclarations et éléments de langage soupesés sur le dossier du Sahara, vigilance et fermeté concernant les soupçons de corruption qui pèsent sur des eurodéputés au Parlement européen… Pour sa visite de travail au Maroc les 5 et 6 janvier, le haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, et ses équipes ont pris toutes les précautions diplomatiques et d’usage nécessaires.

À Lire Maroc-Europe : le royaume à l’épreuve du multilatéralisme