Politique

Au Sénégal, Mimi Touré épinglée dans un rapport de l’IGE

Dur retour de bâton pour l’ex-égérie de la bonne gouvernance. D’après des indiscrétions publiées dans la presse sénégalaise, la candidate à la présidentielle serait pointée par l’Inspection générale d’État pour sa gestion passée du Conseil économique, social et environnemental.

Réservé aux abonnés
Par - à Dakar
Mis à jour le 4 janvier 2023 à 17:46

Aminata Touré, ancienne Première ministre du Sénégal, au siège de l’APR, à Dakar, le 31 mai 2022. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Elle avait d’abord envisagé une conférence de presse pour répondre aux accusations qui, ce mercredi 4 janvier, barraient la une du Quotidien : « Chèques et mat pour Mimi ». Mais elle a finalement opté pour un communiqué.

L’ancienne Première ministre, qui a longtemps figuré au sein du premier cercle du président Macky Sall avant d’entrer en dissidence, y voit une fuite opportune destinée à la livrer en pâture à l’opinion sénégalaise et une réponse directe à sa récente déclaration de candidature à la prochaine présidentielle.

À Lire Présidentielle au Sénégal : Mimi Touré part en campagne