Économie
Yaoundé (g.) et Abidjan. © Montage JA ; Joan Bardeletti/Picturetank, ABACA PRESS

Cet article est issu du dossier

Cameroun-Côte d’Ivoire : la grande divergence

Voir tout le sommaire
Économie

Côte d’Ivoire-Cameroun : dix graphiques pour comprendre comment Yaoundé a décroché

En une décennie, Abidjan a pris une avance décisive sur Yaoundé, révélée par nombre d’indicateurs. Mais pas dans tous les domaines.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 12 janvier 2023 à 10:20

Cameroun – Côte d’Ivoire. © Montage JA

LA GRANDE DIVERGENCE (2/3) – De la sortie de la crise post-électorale de 2011 à la pandémie du Covid-19, l’écart entre le PIB de la Côte d’Ivoire et celui du Cameroun est passé de 16 % à 50 %, selon les données de la Banque mondiale. En 2021, cette distance s’était accrue de quatre points de pourcentage.

À Lire [Série] Côte d’Ivoire-Cameroun, la grande divergence

Selon les prévisions de l’institution multilatérale, au rythme actuel, le PIB ivoirien passera le cap des 100 milliards de dollars dans cinq ans. À cette échéance, celui de l’autre locomotive de l’Afrique subsaharienne francophone ne sera que d’environ 62,2 milliards de dollars, soit le niveau d’Abidjan en 2020. Si, au début de la dernière décennie, Ivoiriens et Camerounais avaient sensiblement le même pouvoir d’achat, celui des premiers est aujourd’hui supérieur d’environ 40 % à celui des seconds.