Économie

Paul Biya a-t-il vraiment enterré les subventions sur le pétrole ?

Lors de son discours de fin d’année, le président du Cameroun a abordé l’épineuse question des subventions sur le pétrole en laissant entendre qu’elles pourraient diminuer, voire disparaitre, en 2023. Une décision qui serait lourde de conséquences.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 janvier 2023 à 17:24

Une station-service à Yaoundé. Une Station-service à Yaoundé (Cameroun) © Maboup

« Il est de plus en plus évident que notre pays, comme bien d’autres en Afrique et ailleurs, ne pourra pas indéfiniment échapper à un réajustement des prix des produits pétroliers, si nous voulons préserver nos équilibres budgétaires et poursuivre sereinement la mise en œuvre de notre politique de développement. » Ce sont avec ces mots que le président de la République camerounaise a annoncé la couleur lors de son discours de fin d’année.

À Lire Pétrole : la production mondiale va baisser, quel impact en Afrique ?