Politique

Christophe Lutundula : « Félix Tshisekedi m’a fait confiance, je lui renvoie l’ascenseur »

Le ministre congolais des Affaires étrangères prend ses distances avec Moïse Katumbi, qui vient d’annoncer sa candidature à la prochaine élection présidentielle, et apporte son soutien au président sortant, qui se représente.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 3 janvier 2023 à 17:16

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, Christophe Lutundula Apala, lors d’une conférence de presse à Istanbul, le 13 mai 2022. © Fatih Aktas / Anadolu Agency via AFP

Christophe Lutundula n’a pas cherché à entretenir le mystère. Depuis plusieurs mois déjà, il faisait peu de doute qu’en cas de rupture entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, auquel il doit pourtant son entrée au gouvernement et son poste de ministre des Affaires étrangères, son choix était déjà fait. En ce début d’année, alors que trois ministres ont renoncé à leur portefeuille après que le leader d’Ensemble pour la République a annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle, Christophe Lutundula confirme à Jeune Afrique qu’il a décidé de tourner le dos à l’ancien gouverneur du Katanga, et d’apporter son soutien au chef de l’État.

À Lire Moïse Katumbi : « Ma candidature à la présidentielle de 2023 en RDC est définitive »

Moïse Katumbi a formellement quitté la majorité et, fin décembre, trois de ses ministres – Christian Mwando, Chérubin Okende et Véronique Kilumba – ont renoncé à leur portefeuille ministériel. Et vous, qu’allez-vous faire ?