Économie

De la finance à l’énergie… Shegun Bakari, spécialiste des transitions

Banquier puis conseiller du président Faure Essozimna Gnassingbé, le Béninois est associé de la société Atif et dirige la start-up MAuto. Rencontre avec un investisseur qui se projette comme un fournisseur d’énergie.

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial à Cotonou
Mis à jour le 18 janvier 2023 à 17:49

Shegun Bakari © ATIF / Montage JA

LE PORTRAIT ÉCO DE LA SEMAINE – Paris, Cotonou, Monrovia, Kigali, Paris, Dubaï… En trois semaines, Shegun Adjadi Bakari a parcouru plus de la moitié du tour de la terre en avion. Et ce rythme devrait encore durer jusqu’à la fin du premier trimestre 2023, envisage-t-il quand nous le contactons au mois de décembre. À l’instant T, l’entrepreneur affiche un bilan carbone qui le classe parmi les 1 % d’Africains qui émettent le plus de gaz à effet de serre.

« Paradoxal mais nécessaire », justifie l’intéressé, persuadé de l’importance d’accélérer la transition énergétique du continent. « L’Afrique ne peut pas faire l’économie de la mettre au cœur de son projet de développement. Le continent n’émet peut-être que 4 % des émissions responsables du réchauffement climatique, mais n’essayez pas de faire un footing dans l’une de nos capitales. La pollution y est phénoménale, et c’est notre devoir de résoudre ce problème », insiste-t-il. MAuto, qu’il dirige en tant qu’associé du fonds d’investissement Atif (Africa Transformation and Industrialization Fund), est le plus important fournisseur de solutions de mobilité électrique au sud du Sahara.

À Lire Énergie : Bboxx se lance dans la mobilité verte