Politique

Chérubin Okende : « Nous allons travailler à la victoire de Moïse Katumbi à la présidentielle de 2023 »

Hier encore, il était le ministre des Transports de Félix Tshisekedi. Maintenant qu’il a démissionné, Chérubin Okende est devenu son opposant aux côtés de Moïse Katumbi. Il explique son choix à Jeune Afrique.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 décembre 2022 à 16:30

Chérubin Okende, le 23 août 2021. © Ministère des Transports RDC

À un an presque jour pour jour de la date prévue pour la présidentielle, le jeu politique se clarifie toujours plus vite. Deux semaines après que Moïse Katumbi a annoncé sa candidature au scrutin du 20 décembre 2023 face à Félix Tshisekedi, les ministres issus de sa formation ont fait un choix.

À Lire Moïse Katumbi : « Ma candidature à la présidentielle de 2023 en RDC est définitive »

Sur les six membres d’Ensemble pour le changement présents au gouvernement, trois, Christian Mwando, jusqu’alors ministre du Plan, Véronique Kilumba, vice-ministre de la Santé, et Chérubin Okende, ministre des Transports et Voies de communication, ont choisi de démissionner ce jeudi 29 décembre. Ce dernier explique sa décision à Jeune Afrique.

Jeune Afrique : Pourquoi avez-vous choisi de quitter le gouvernement ?