Politique

Corruption en Algérie : un ancien ministre de Bouteflika à nouveau condamné

Le banquier Mohamed Loukal s’est vu infliger une peine de sept ans de prison dans un dossier en lien avec le cabinet Deloitte, que la justice algérienne l’accuse d’avoir favorisé dans une passation de marché.

Réservé aux abonnés
Par - à Alger
Mis à jour le 30 décembre 2022 à 13:48

Mohamed Loukal, le 8 octobre 2016. © Michael Reynolds/EPA VIA MAXPPP

Il semble que pas une semaine ne passe sans qu’un ancien cacique du régime d’Abdelaziz Bouteflika ne soit condamné à de lourdes peines. Ce jeudi 29 décembre, c’est Mohamed Loukal, qui fut ministre des Finances après avoir été gouverneur de la Banque d’Algérie, qui s’est vu infliger sept ans de prison ferme après avoir été reconnu coupable de corruption. Des faits qui remontent à l’époque où il était PDG de la Banque extérieure d’Algérie (BEA), de 2001 à 2016, et mettent en cause le cabinet Deloitte.

À Lire Algérie : enfermé à Koléa comme les pontes de l’ère Bouteflika