Politique

Entre le Maroc et l’Algérie, la bataille se joue (aussi) dans le cyberespace

Deux cyberattaques ont ciblé des ministères marocains début décembre. La piste de hackers algériens est évoquée, et un groupe surnommé les « Moroccan Black Knights » semble s’être donné pour mission de rétorquer.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 janvier 2023 à 11:47

Une double cyberattaque a pris pour cibles les ministères marocains de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, la Recherche scientifique et l’Innovation. © Illustration 3D. Sergii Iaremenko/Science photo library/AFP

Une double cyberattaque a touché début décembre les serveurs du ministère marocain de l’Éducation nationale et ceux du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Selon Karim Lamouri, président de Hackers Without Borders (HWB), joint par Jeune Afrique, celles-ci auraient eu lieu entre le 6 et le 17 décembre.