Politique

Trois ministres proches de Moïse Katumbi quittent le gouvernement en RDC

Christian Mwando, Chérubin Okende et Véronique Kilumba ont renoncé à leur portefeuille après que le leader d’Ensemble a annoncé se présenter contre Félix Tshisekedi en 2023. Le chef de l’État, lui, a convoqué un conseil des ministres extraordinaire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 décembre 2022 à 17:14

L’homme d’affaires congolais Moïse Katumbi lors de son retour à Kinshasa, le 6 novembre 2020. © ARSENE MPIANA/AFP

Au lendemain de l’annonce, par Moïse Katumbi, de sa candidature à la magistrature suprême, deux membres du gouvernement ont claqué la porte de l’exécutif. Christian Mwando, ministre du Plan, et Chérubin Okende, ministre des Transports et Voies de communication, ont « quitt[é] le gouvernement », comme l’indique la présidence congolaise dans un communiqué ce mercredi 28 décembre. Ils ont été suivis de Véronique Kilumba, la vice-ministre de la Santé.