Économie

Tebboune a-t-il vraiment récupéré les 20 milliards de dollars détournés sous Bouteflika ?

L’affirmation du chef de l’État algérien, mise en doute par plusieurs commentateurs, s’appuie notamment sur un imposant rapport des services du ministère de la Justice.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 décembre 2022 à 17:11

Le président Abdelmadjid Tebboune à Alger, le 1er novembre 2022. © AFP

Abdelmadjid Tebboune en avait fait l’un de ses principaux chevaux de bataille lors de la campagne pour la présidentielle de décembre 2019 : la récupération des biens détournés par les hauts responsables politiques et hommes d’affaires qui avaient mis le pays sous leur coupe sous l’ère d’Abdelaziz Bouteflika, dont une partie sont aujourd’hui derrière les barreaux. Une promesse qui a laissé plus d’un Algérien dubitatif. Faut-il, aujourd’hui, croire aux annonces faites par le chef de l’État lors de son discours du 23 décembre ?

À Lire Algérie : quand Tebboune veut lutter contre la corruption des fonctionnaires