Politique

Pourquoi l’ex-rebelle Baba Laddé a (encore) été arrêté au Tchad

L’ancien chef de groupe armé a été arrêté lundi 26 décembre à N’Djamena. Auparavant à la tête des Renseignements généraux tchadiens, il était au cœur de tensions entre les diplomaties tchadienne et centrafricaine.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 décembre 2022 à 13:08

Baba Laddé, alors chef de la rébellion du Front populaire pour le redressement, le 16 septembre 2011 à Kaga-Bandoro, dans le nord de la Centrafrique. © KBANDORO/EAHOUNOU

Baba Laddé vient de passer une deuxième nuit en détention à N’Djamena. Interpellé le 26 décembre, l’ancien chef de groupe armé est toujours incarcéré dans les locaux de l’Agence nationale de sécurité (ANS, les services de renseignement tchadiens). Aucune communication officielle n’a encore été faite par les autorités au sujet de son arrestation.

« Désinformation et intoxication »