Économie

Au Maroc, le médecin-businessman Rochdi Talib veut révolutionner le secteur de la santé

À partir d’une simple clinique, il a bâti en dix ans le premier acteur de santé privé au Maroc : Akdital, un groupe désormais introduit en Bourse. Itinéraire d’un médecin qui voit grand.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 décembre 2022 à 10:05

Rochdi Talib, fondateur et PDG du groupe de santé privé Akdital. © MONTAGE JA : LINKEDIN ROCHDI TALIB

LE PORTRAIT ÉCO DE LA SEMAINE – « C’est une opération très importante pour moi et pour le groupe. Je tiens absolument à ce qu’elle réussisse », confiait à Jeune Afrique Rochdi Talib en novembre, alors qu’il venait de recevoir le feu vert pour l’introduction d’Akdital à la Bourse de Casablanca. C’est désormais chose faite. Non seulement l’IPO – la première dans le secteur de la santé au Maroc – a été réalisée avec succès mais les souscriptions ont atteint 4,5 milliards de dirhams (404 millions d’euros), soit près de quatre fois le montant demandé, ce qui en fait la levée de fonds privée la plus importante depuis 14 ans.

À Lire Maroc : Akdital, le leader de la santé privée, dévoile ses ambitions post-IPO