Économie

Yassir, Flutterwave, Interswitch… Les start-ups africaines qui ont marqué l’année

Parmi les dix plus importants tours de table réalisés en 2022 par les jeunes pousses du continent, sept ont atteint ou dépassé les 100 millions de dollars. Une première.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 décembre 2022 à 17:06

© DCStudio/Freepik.

BILAN ÉCO – L’affaire est conclue depuis novembre, lorsque la barre des 4,6 milliards de dollars de fonds levés depuis début 2022 a été franchie. Comme toutes les précédentes, l’année qui vient de s’écouler marque donc un nouveau record des levées de fonds pour les start-up africaines.

Tout s’est fait plus vite en 2022. Selon les données compilées par la newsletter spécialisée Africa: The Big Deal, les jeunes pousses du continent ont levé leur premier milliard dès le mois de février, soit quatorze semaines plus tôt qu’en 2021. Idem pour le deuxième, troisième et quatrième milliard, et ce, malgré une conjoncture économique internationale morne et des appels à la sobriété de la part des principaux acteurs du capital-risque.

À Lire Fintech africaine : pourquoi McKinsey table sur une croissance exponentielle des revenus