Politique

En Côte d’Ivoire, le retour en grâce de Marie-Thérèse Houphouët-Boigny

L’ancienne première dame, longtemps fâchée avec son pays d’origine, a repris ses quartiers à Abidjan où elle a reçu tous les honneurs.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 27 décembre 2022 à 16:07

Marie-Thérèse Houphouët-Boigny élevée à la dignité de grand officier dans l’ordre national en octobre 2022, entourée de Madame Ouattara et du président Bédié. © Doc TV RTI via YOUTUBE

« Je sais que nombre d’entre vous se demandaient ce que je devenais, si j’avais encore la force physique et la lucidité, vu mon âge avancé. Grâce à Dieu, je me porte bien. » Le 18 octobre dernier, à Abidjan, Marie-Thérèse Houphouët-Boigny est entourée d’un parterre d’officiels. La première dame Dominique Ouattara est assise à sa gauche, l’ancien président Henri Konan Bédié à sa droite.

À Lire Côte d’Ivoire : les Houphouët, une histoire de famille

Les invitations ont transcendé les clivages politiques, même l’ancienne première dame Simone Gbagbo et le président de l’Assemblée nationale Adama Bictogo sont là. Le moment est solennel. Marie-Thérèse Houphouët-Boigny, 92 ans, ne cache pas son émotion.