Politique

Au Togo, Faure Gnassingbé remanie la direction de l’armée

Le chef de l’État togolais a limogé jeudi 22 décembre la ministre des Armées et le chef d’état-major général. La conséquence d’un bilan négatif en matière de lutte anti-terroriste dans le Nord.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 23 décembre 2022 à 17:07

Le président togolais Faure Gnassingbé, lors du défilé militaire du 57e anniversaire de l’indépendance du Togo, le 27 avril 2017. © DR / Présidence togolaise

Première femme à occuper le portefeuille du ministère des Armées (ex-ministère de la Défense et des Anciens combattants), dans une dynamique de promotion de la femme, Marguerite Essossimna Gnakadè a été limogée du gouvernement, ce jeudi 22 décembre, par le chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé. Le ministère est désormais directement rattaché à la présidence, comme ce fut déjà le cas de 2007 à 2020.