Politique

Affaire des 46 soldats : enfin un accord en vue entre le Mali et la Côte d’Ivoire ?

Une rencontre, ce 22 décembre à Bamako, entre une délégation ivoirienne conduite par le ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara et les autorités maliennes redonne espoir quant à une libération prochaine des soldats ivoiriens.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 23 décembre 2022 à 14:13

Le ministre ivoirien de la Défense, Téné Birahima Ouattara, reçoit les honneurs militaires alors qu’il arrive pour rencontrer les parents des 49 soldats ivoiriens détenus au Mali, à Abidjan le 3 août 2022. © Sia KAMBOU/AFP

Les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis bientôt 6 mois passeront-ils les fêtes de fin d’années à Abidjan ? Cette perceptive ne semble plus exclue après la rencontre, ce 22 décembre à Bamako, entre les autorités maliennes et une délégation ivoirienne conduite par le ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, accompagné notamment de Fidèle Sarassoro, le directeur de cabinet du président Ouattara et secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité (CNS). Cette discussion a eu lieu en présence du ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey. Depuis le début de cette affaire qui empoisonne les relations entre les deux voisins ouest-africains, les négociations se déroulent sous médiation togolaise.

« Un malentendu »