Société

Cameroun : Amadou Vamoulké condamné à douze ans de prison après plus de 130 reports du procès

L’ancien directeur général de la CRTV a été condamné ce 20 décembre à douze ans de prison pour détournement de fonds publics. Un premier épilogue pour celui qui a déjà passé six années en détention provisoire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 décembre 2022 à 14:35

Amadou Vamoulké avec ses avocats en juin 2021. © Courtesy Valmouké

Les chiffres donnent le tournis. Après plus de 130 reports de son procès devant le Tribunal criminel spécial (TCS) et six années de détention provisoire à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé, la justice camerounaise a condamné ce 20 décembre dans la soirée l’ancien directeur général de la CRTV, Amadou Vamoulké, à douze ans de prison et 47 millions de francs CFA d’amende (72 000 euros).