Trente personnalités qui font l’Afrique de demain. © MONTAGE JA

Cet article est issu du dossier

Les 30 qui font l’Afrique de demain

Voir tout le sommaire
Politique

Danièle Darlan et Martha Koome, le droit pour seul credo

L’une en Centrafrique et l’autre au Kenya, face à Faustin-Archange Touadéra ou à Raila Odinga, les deux magistrates de haut vol n’ont pas fléchi, arbitrant avec conviction et détermination des batailles au plus haut sommet de l’État.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 décembre 2022 à 14:49

Danièle Darlan et Martha Koome, magistrates à la main de fer. © MONTAGE JA

LES 30 QUI FONT L’AFRIQUE DE DEMAIN (11/12) – Des pionniers plus ou moins reconnus se battent, chacun dans son domaine, pour faire bouger les lignes et tirer le continent vers le haut. Portraits.

À Lire Les 30 qui font l’Afrique de demain, par Marwane Ben Yahmed

Le bras de fer était perdu d’avance, mais elle aura mené la bataille jusqu’au bout. Envoyée à la retraite par Faustin-Archange Touadéra (FAT), et donc littéralement éjectée, le 25 octobre, de son poste de présidente de la Cour constitutionnelle de la République centrafricaine, qu’elle occupait depuis 2017, Danièle Darlan restera dans les mémoires comme la magistrate qui a osé dire non au président. Engagé depuis des mois dans un projet de réforme constitutionnelle qui lui permettrait de briguer, en 2025, un troisième mandat, FAT s’est heurté à une dame de fer.