Économie

Mines : Sénégal, Mali, Guinée… Le marocain Managem reprend les actifs d’Iamgold

Pour accélérer le développement de son activité aurifère, la minière chérifienne va faire l’acquisition de trois gisements d’or au Sénégal, au Mali et en Guinée. Les détails d’un deal d’ampleur.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 21 décembre 2022 à 10:52

La mine de Guémassa près de Marrakech. © Michel Teuler

Le groupe Managem, contrôlé à 81,4 % par le holding royal al-Mada, vient de conclure un accord pour racheter plusieurs projets aurifères de la compagnie minière canadienne Iamgold au Sénégal, en Guinée et au Mali. Montant de la transaction : 280 millions de dollars (263 millions d’euros).

À Lire Mines : ces Burkinabè aux manettes d’Iamgold 

Au Sénégal, ce sont cinq projets qui doivent entrer dans le giron de l’entreprise minière marocaine : Boto (90 % des participations, la part restante étant détenue par l’État sénégalais), Boto Ouest, Daorala, Senela Ouest, ainsi que les parts d’Iamgold dans une autre coentreprise baptisée Senala.