Politique

Au Burkina Faso, qui sont les hommes du capitaine Ibrahim Traoré ?

Pour traverser sans heurt les dix-huit mois qui le séparent des élections prévues en juillet 2024, le président de la transition burkinabè peut compter sur un petit cercle de fidèles.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 1 janvier 2023 à 16:29

La garde rapprochée d’Ibrahim Traoré. © Montage JA

Sans doute en faudra-t-il plus pour faire dévier Ibrahim Traoré, dit IB. Le président de la transition burkinabè a certes peu apprécié que son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo, jette un pavé dans la mare depuis Washington et reproche à Ouagadougou d’avoir conclu un accord avec le groupe Wagner. Une note verbale de protestation a été adressée au Ghana, et l’ambassadeur en poste dans la capitale burkinabè a été convoqué et sommé de s’expliquer. Mais rien ne permet de penser que le nouvel homme fort de Ouagadougou, qui a envoyé son Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambèla huit jours durant à Moscou début décembre, ait renoncé à se rapprocher du Kremlin.