Politique

Cameroun : voyage au cœur du système Biya

Avec près de 300 membres, le comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) constitue le centre de l’édifice mis en place par Paul Biya. Un organe fermé et figé dans l’attente, mais qui contrôle l’essentiel des strates de l’État.

Réservé aux abonnés
Par - à Yaoundé
Mis à jour le 22 décembre 2022 à 10:03

Un portrait de Paul Biya sur le pagne du RDPC. © Adrienne Surprenant|Hanslucas

En dix-huit mois passés à la tête du secrétariat général du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), Ebenezer Njoh Mouelle a tout vécu, ou presque. Les réunions et conversations téléphoniques secrètes avec Paul Biya, les missions délicates, les intrigues et les coups bas souvent venus de son propre camp… Cette expérience qui remonte au début des années 1990, l’intéressé l’a en partie racontée dans un livre, Député de la nation, paru en 2021.

Guerre impitoyable