Politique

Présidentielle en RDC : désormais candidat, Moïse Katumbi va devoir faire des choix

Le parti de l’ex-gouverneur du Katanga, Ensemble pour la République, se réunit en congrès à compter de ce lundi. Va-t-il s’allier avec Joseph Kabila ? Quelle sera sa stratégie face à Félix Tshisekedi ? Les questions sont nombreuses et il va falloir leur apporter des réponses.

Réservé aux abonnés
Par - à Kinshasa
Mis à jour le 19 décembre 2022 à 11:24

Moïse Katumbi à Paris, en juillet 2016. © Vincent Fournier/JA

Cela ne faisait plus beaucoup de doute, mais c’est désormais officiel : Moïse Katumbi a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle, fixée au 20 décembre 2023. « Guidé par la volonté de servir les Congolais, j’ai décidé de quitter l’Union sacrée [la coalition qui s’est formée autour du chef de l’État] et de présenter ma candidature à l’élection présidentielle », a-t-il écrit, le 17 décembre, sur son compte Twitter. Sur les réseaux sociaux, l’ancien gouverneur de Katanga, opposant à Joseph Kabila lorsqu’il était au pouvoir et donc désormais à Félix Tshisekedi, dit rêver de bâtir un « État juste, une République exemplaire, où chacun pourra vivre en sécurité et dans la dignité, par le fruit de son travail ».

À Lire RDC : quand Joseph Kabila et Moïse Katumbi hésitent sur la stratégie à adopter