Politique

Avisa Partners en Afrique : droit de réponse de Gérard Askinazi

Après la publication de notre enquête sur les activités africaines du cabinet d’intelligence économique, de cybersécurité et de relations publiques, Gérard Askinazi nous a adressé le droit de réponse suivant.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 22 décembre 2022 à 12:23

© JA

« En réponse à l’article « Cybersécurité, influence et millions d’euros : les secret du lucratif business d’Avisa Partners en Afrique » mis en ligne le 14 décembre 2022, Monsieur Gérard Askinazi souhaite répondre aux passages le citant nommément.

Monsieur Gérard Askinazi est d’abord dépeint comme un « communicant volubile, tout en séduction », qui aurait « une conception assez lâche de la vérité ». L’article cite également une source anonyme selon laquelle « il traîne un paquet de casseroles – il est par exemple cité dans l’affaire Bygmalion -, mais il s’en sort à chaque fois blanc comme neige ». De telles appréciations éminemment subjectives, ne reposent sur aucun élément judiciaire tangible. Gérard Askinazi n’a jamais fait l’objet de la moindre condamnation, n’a jamais été poursuivi ni même été mis en cause dans quelque procédure que ce soit en plus de trente ans de carrière