Politique

Joseph Kony, l’insaisissable « saigneur » de guerre ougandais

C’est l’homme le plus recherché d’Afrique. Le fondateur de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), un groupe rebelle qui a semé la terreur pendant plus de trente ans en Ouganda, est traqué depuis 2005 par la justice internationale pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 janvier 2023 à 10:18

Joseph Kony (au centre), le chef de l’Armée de résistance du Seigneur, le 1er août 2006, dans l’actuel Soudan du Sud. © Adam Pletts/Getty Images

Vingt années de recherche, cinq mille soldats lancés à ses trousses par l’Union africaine, près de 800 millions de dollars dépensés. Et pourtant, Joseph Kony reste introuvable. Jamais la traque d’un fugitif africain n’avait mobilisé autant de ressources et d’hommes. Invisible, le chef de guerre ougandais, aujourd’hui âgé de 61 ans, court toujours, tapi dans les bois, quelque part dans les immenses forêts d’Afrique centrale.

À Lire Ouganda : Joseph Kony, le chef de guerre de la LRA, toujours insaisissable