Politique
De gauche à droite : Olive Lembe, Leila Ben Ali, Hinda Déby, Henriette Konan-Bédié, Agathe Habyarimana. © Montage JA; AFP; Sipa; MaxPPP; Riva Press

Cet article est issu du dossier

Femmes de l’ombre… et de pouvoir

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Henriette Konan Bédié, celle qui « déteste la politique »

À la tête de sa fondation humanitaire depuis plus de 25 ans, l’ancienne première dame ivoirienne s’est toujours tenue à l’écart des affaires politiques de son époux, l’ex-président Henri Konan Bédié. Sans cesser d’apparaître à ses côtés.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 décembre 2022 à 10:25

Henriette Konan-Bédié © Vincent BOISOT/Riva Press

[Série] Femmes de l’ombre… et de pouvoir (1/5) – Elle n’a pas réussi à contenir ses larmes. À peine arrivée sur le tarmac de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, elle s’est effondrée. Henriette Konan Bédié, petite femme à la silhouette frêle de 84 ans, est rentrée en novembre à Abidjan. Comme toujours à cette période de l’année, elle avait pris ses quartiers dans son somptueux appartement parisien au sol marbré et aux rideaux épais, dans le XVIe arrondissement de Paris.

À Lire [Série] Femmes de l’ombre… et de pouvoir