Économie

Bière : Boissons du Cameroun se (re)met au verre

Après avoir changé de nom, les ex-Brasseries du Cameroun (SABC) envisagent d’investir 200 milliards de francs CFA pour les cinq prochaines années, en mettant l’accent sur cette matière d’emballage, moins polluante que le plastique.

Réservé aux abonnés
Par - à Yaoundé
Mis à jour le 16 décembre 2022 à 11:41

Les Brasseries du Cameroun (SABC), à Douala. © Nicolas Eyidi pour JA

Plus qu’un changement de dénomination, le nouveau nom, « Société anonyme des boissons du Cameroun », en lieu et place de la « Société anonyme des brasseries du Cameroun », reflète la symbolique que Stéphane Descazeaud veut imprimer à la filiale detenue à 84,4 % par le groupe Castel. « Au-dela d’une simple brasserie, notre activité incarne davantage les boissons qui constituent notre identité », souligne le dirigeant.

À Lire Emmanuel de Tailly (ex-Castel) : « L’Afrique doit devenir un champion de la production locale »