Économie

Aviation : à l’Afraa, des absents qui font grincer des dents

Grands sponsors des retrouvailles des acteurs du secteur, les avionneurs ont rencontré à Dakar plus de fournisseurs de services aériens que de compagnies. Coulisses.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 21 décembre 2022 à 14:53

Lors de la 54e Assemblée générale de l’Afraa à Dakar. © FACEBOOK FLY AIR SENEGAL

Pour son grand retour en présentiel, la grand-messe de l’aérien africain avait une belle affiche. Étaient invités à se retrouver à Dakar, du 11 au 13 décembre, les quelque 49 membres de l’Association des compagnies aériennes africaines (Afraa), au sein de laquelle ont notamment été intronisés cette année le gabonais Afrijet et le kényan Jambojet.

Un événement accueilli traditionnellement sur les terres de la compagnie qui en avait la présidence l’année écoulée, en l’occurrence Air Sénégal, et dont le financement repose largement sur les sponsors, au premier rang desquels les avionneurs : cocktail de bienvenue offert par Airbus, dîner de gala aux frais de Boeing…

Des DG aux abonnés absents