Trente personnalités qui font l’Afrique de demain. © MONTAGE JA

Cet article est issu du dossier

Les 30 qui font l’Afrique de demain

Voir tout le sommaire
Culture

Yamen Manaï, Alice Diop : l’Afrique et la diaspora racontées autrement

À travers le cinéma ou la littérature, ces deux artistes ont acquis une renommée internationale en mettant les questions sociales et les injustices au centre de leur travail. Loin de tout stéréotype.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 30 décembre 2022 à 14:49

© MONTAGE JA

LES 30 QUI FONT L’AFRIQUE DE DEMAIN (7/12) – Des pionniers plus ou moins reconnus se battent, chacun dans son domaine, pour faire bouger les lignes et tirer le continent vers le haut. Portraits.

À Lire Les 30 qui font l’Afrique de demain, par Marwane Ben Yahmed

Yamen Manaï, il était une fable…

Né en 1980 à Tunis, Yamen Manaï est un homme de prix. Auteur de quatre romans (La Marche de l’incertitude, La Sérénade d’Ibrahim Santos, L’Amas ardent et Bel abîme), il a remporté huit récompenses littéraires. Avec L’Amas ardent, une superbe fable écologique sur la disparition des abeilles, l’auteur a obtenu, en 2017, le Comar d’or, le Grand Prix du roman métis et le Prix des cinq continents de la Francophonie. Pour Bel abîme, il s’est vu attribuer, en 2022, le Prix Orange du livre en Afrique et le Prix de la littérature arabe, décerné par l’Institut du monde arabe.

Certes, la valeur d’un livre ne se mesure pas au nombre de récompenses reçues. Il n’empêche :