Économie

Mass Thiam : « Au Sénégal, la gestion des déchets est un préalable absolu au développement »

La Société nationale de gestion intégrée des déchets (Sonaged) a vu le jour en mai à Dakar. Son directeur général explique comment combiner collecte, économie circulaire et industrialisation pour moderniser le secteur.

Réservé aux abonnés
Par - à Dakar
Mis à jour le 2 janvier 2023 à 14:59

Mass Thiam, directeur général de la Société nationale de gestion intégrée des déchets (Sonaged), dans son bureau à Dakar, le 13 décembre 2022. © Sylvain Cherkaoui pour JA

En cette matinée de décembre, Mass Thiam, 51 ans, reçoit Jeune Afrique dans son bureau dakarois, à côté du rond-point de la Cité Keur Gorgui, au huitième étage de l’immeuble qui abrite le siège de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) – comme l’indiquent les trois immenses lettres sur le toit. « On va bientôt changer le sigle », indique-t-il. En mai dernier, l’UCG a été absorbé par la Société nationale de gestion intégrée des déchets (Sonaged). La création de cette société anonyme – dont l’État est le seul actionnaire – a été adoptée lors d’une séance à l’Assemblée nationale. Mass Thiam en occupe aujourd’hui le poste de directeur général.

À Lire Gestion des déchets : les capitales africaines cherchent encore le modèle gagnant