Politique

Algérie-Russie : Abdelmadjid Tebboune et Vladimir Poutine, alliés pour la vie ?

Forgée dès avant l’indépendance, la relation privilégiée entre Alger et Moscou ne s’est jamais démentie, pas même après la chute de l’URSS. La prochaine visite du président Tebboune en Russie, sur fond de guerre en Ukraine et de gros contrats militaires, devrait encore la renforcer.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 26 décembre 2022 à 11:25

Poignée de main entre Abdelmadjid Tebboune et Vladimir Poutine sous le regard d’Abdel Fattah al-Sissi, à Berlin, le 19 janvier 2020, lors de la Conférence sur la Libye. © FABIAN SOMMER/DPA via AFP

Pour la première fois depuis le voyage à Moscou d’Abdelaziz Bouteflika, en 2008, un président algérien est attendu pour une visite officielle en Russie. Pour l’instant, on ne connaît ni la date ni le détail des dossiers sur lesquels Abdelmadjid Tebboune et Vladimir Poutine ont prévu d’échanger. Si la guerre en Ukraine et les nouveaux équilibres géopolitiques et économiques seront à n’en pas douter au menu des discussions entre les deux hommes, des pourparlers sont également en cours en vue de la signature de nouveaux contrats d’armement. De quoi renforcer encore un peu plus la proximité entre les deux pays.

À Lire Russie-Ukraine : des eurodéputés veulent sanctionner Alger