Économie

Afrique : le grand retour de l’État social

Les « crises surprises » de ces quinze dernières années ont révélé l’importance des systèmes de protection sociale. Ceux-ci ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de l’austérité économique.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 janvier 2023 à 16:36
Karim El Aynaoui

Par Karim El Aynaoui

Président du Policy Center for the New South, à Rabat

Pendant la crise du Covid-19, dans un hôpital militaire de campagne, dans la région de Benslimane, au Maroc, le 17 avril 2920. © Fadelm Senna/AFP

L’Afrique, en 2023, fait face à un contexte international complexe, marqué par une intensification des rivalités de puissances et par des chocs multiples, internes et externes. Outre les conséquences de la pandémie de Covid-19 et les effets de plus en plus prégnants du changement climatique, il faut compter avec la reprise de l’inflation et son impact sur le pouvoir d’achat des ménages, ainsi qu’avec les retombées économiques de la guerre en Ukraine, notamment sur les prix de l’énergie et sur la sécurité alimentaire.

À Lire Tunisie – Malek Zahi : « Nous entamons la construction d’un État social »