Politique

États-Unis – Afrique : « Les rumeurs sur le déploiement de Wagner au Burkina Faso nous préoccupent »

Influence russe sur le continent, rivalité avec la Chine, crise RDC-Rwanda… Alors que le sommet États-Unis – Afrique s’est ouvert le 13 décembre, Linda Thomas-Greenfield, l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, revient sur plusieurs dossiers chauds.

Réservé aux abonnés
Par et - à Washington
Mis à jour le 14 décembre 2022 à 16:05

Linda Thomas-Greenfield, l’ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU, à Washington le 16 juin 2021. © Jim Watson/AFP

En plus de trois décennies de carrière dans la diplomatie américaine, Linda Thomas-Greenfield a pris l’habitude de ces grands raouts où il faut savoir jongler entre réunions bilatérales, interventions publiques, poignées de mains et interviews… De passage à Washington le mardi 13 décembre pour le lancement de la deuxième édition du sommet États-Unis – Afrique, l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies retrouve un environnement qui lui est familier.

À Lire Sommet États-Unis – Afrique : Joe Biden teste sa nouvelle stratégie africaine