Société

Pédophilie dans l’Église : au Congo, enquête sur un viol à 10 000 euros

L’Église catholique va-t-elle devoir faire face à un nouveau scandale de pédophilie lié à l’Afrique ? De Makoua à Namur, Jeune Afrique a enquêté sur plusieurs cas de viols présumés par un prêtre belge sur un adolescent au Congo-Brazzaville. Révélations.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 20 décembre 2022 à 17:40

L’enquête de Jeune Afrique révèle l’existence d’un protocole de l’Église belge détaillant les critères de compensation financière en cas de d’abus sur mineurs. © MONTAGE JA

  • Jeune Afrique a enquêté sur des viols subis par un adolescent congolais à la fin des années 1990 à Makoua, au Congo-Brazzaville.
  • Ces abus sexuels – similaires à ceux que nous avions dénoncés au Gabon – ont été commis par un prêtre belge, exerçant aujourd’hui dans le diocèse de Namur, en Belgique, et dont le procès canonique pourrait s’ouvrir prochainement.
  • Les faits mettent également au jour les pratiques de l’Église belge, qui dispose d’une grille tarifaire tout à fait officielle – allant de 2 500 à 25 000 euros – pour passer des accords financiers avec les victimes.