Société

CAF-Lagardère Sports : un discret accord financier et la fin du litige ?

Menées en toute confidentialité, des négociations autour du conflit opposant la Confédération africaine de football (CAF) et la filiale du groupe français Lagardère ont débouché sur un arrangement dont JA vous dévoile les coulisses.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 décembre 2022 à 10:45

Le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, lors d’un match amical précédant la remise des CAF Awards, à Gizeh, en Égypte, le 6 janvier 2020. © Omar Zoheiry/dpa/ABACA

Le litige opposant depuis le mois de novembre 2019 la CAF et l’agence française Lagardère Sports semble en passe d’être définitivement réglé. Les deux parties, comme l’avait envisagé le journaliste de la BBC Osasu Obayiuwana, ont en effet trouvé un accord amiable en novembre dernier portant sur une somme d’environ 23,9 millions d’euros, que la CAF, en difficultés financières, versera en plusieurs fois à Lagardère. L’arrangement, dont Jeune Afrique a eu la confirmation, a fait l’objet de négociations très encadrées, et même secrètes.

« Sujet sensible »