Économie
Yaoundé (g.) et Abidjan. © Montage JA ; Joan Bardeletti/Picturetank, ABACA PRESS

Cet article est issu du dossier

Cameroun-Côte d’Ivoire : la grande divergence

Voir tout le sommaire
Économie

Barnabé Okouda : « Le PIB de la Côte d’Ivoire pourrait devenir deux fois plus élevé que celui du Cameroun »

Pour le patron du think tank Camercap-Parc, sans « rupture » dans la conduite des politiques publiques, l’avance prise par Abidjan depuis une décennie pourrait s’accentuer radicalement d’ici 2030.

Réservé aux abonnés
Par - à Yaoundé
Mis à jour le 12 janvier 2023 à 08:38

Barnabe Okouda (Cameroun), dans son bureau a Yaounde, le 19 decembre 2022. © Maboup pour JA

LA GRANDE DIVERGENCE (3/3) – D’environ 5 milliards de dollars en 2011, au sortir de la crise postélectorale ivoirienne, la différence entre le PIB de la Côte d’Ivoire et celui du Cameroun a atteint 25 milliards de dollars courants en 2021, selon les données du FMI. L’institution multilatérale prévoit que cet écart va se creuser durant les années à venir. À l’horizon 2027, le PIB ivoirien devrait ainsi franchir la barre des 100 milliards de dollars, contre 62 milliards pour le Cameroun.

À Lire [Série] Côte d’Ivoire-Cameroun, la grande divergence

Comment expliquer cette divergence, alors que les deux locomotives de l’Afrique subsaharienne francophone s’étaient embarquées en même temps dans des programmes « d’émergence » à l’horizon des années 2030 ? Le pays des Lions indomptables a-t-il raté le coche ? Peut-il redresser la barre ? Pour répondre à ces questions, Jeune Afrique a interrogé Barnabé Okouda, directeur exécutif du Centre d’analyse et de