Économie

Maroc : pourquoi Adil Douiri rachète Ain Ifrane à Castel

Exploitée par la Société des boissons du Maroc, filiale du géant français, la marque d’eau minérale tombera dans le giron de Mutandis.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 9 décembre 2022 à 17:49

Dans une unité d’embouteillage de la société Castel. © Jacques Torregano/JA.

Le mystère se dissipe autour de la cession des eaux minérales exploitées par la Société des boissons du Maroc (SBM, anciennement Brasseries du Maroc). L’entreprise, propriété du groupe français Castel, vient d’annoncer être entrée en négociations exclusives pour la cession de son activité « eau minérale » (sa marque Ain Ifrane et de son usine d’embouteillage) au profit de Mutandis, groupe fondé et dirigé par le banquier et ancien ministre Adil Douiri.

À Lire Emmanuel de Tailly (ex-Castel) : « L’Afrique doit devenir un champion de la production locale »