Économie

Niger : Kandadji, un barrage aux multiples enjeux

Le chantier du premier complexe hydroélectrique du pays est désormais bien engagé. Il va permettre de s’affranchir de la dépendance énergétique vis-à-vis du Nigeria, mais aussi de créer 45 000 hectares de terres irriguées. De quoi en finir avec l’insécurité alimentaire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 6 janvier 2023 à 13:22

Le barrage de Kandadji permettra de créer 45 000 ha de terres irriguées. Ici, riziculture dans la région de Niamey. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Les vues aériennes du futur barrage de Kandadji sont déjà impressionnantes. Situé dans le Tillabéri – à 180 kilomètres en amont de Niamey et à 50 km de la frontière avec le Mali, en pleine zone des trois frontières –, le chantier avance à train soutenu et sous haute surveillance.

À Lire Pétrole, sécurité, éducation : ce que le Niger veut voir financé à Paris