Économie

Bénin : avec Canal+, Patrice Talon espère se tailler une télé sur mesure

Inspiré par A+ Ivoire, le chef de l’État béninois souhaite créer une nouvelle chaîne avec le groupe Vivendi, qui a fait du développement de contenus locaux l’un des piliers de sa stratégie. Explications.   

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial à Cotonou
Mis à jour le 9 décembre 2022 à 09:14

Un panneau dans une rue de Ouidah, au Bénin, affichant la programmation de matchs de foot européen diffusé par Canal+. © ERIC LAFFORGUE/Hans Lucas via AFP.

Quand il regarde la télévision béninoise, Patrice Talon n’aime pas ce qu’il voit. Et il ne se prive pas de le dire. « Le président estime que les moyens donnés à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin ne donnent pas les résultats escomptés », indique l’un de nos interlocuteurs. Plutôt que d’attendre que l’ORTB réponde à ses attentes, le chef de l’État a tranché et, après avoir envisagé différents scénarios, s’est tourné vers Canal+, filiale du français Vivendi, lequel est contrôlé par le groupe Bolloré, par ailleurs opérateur portuaire sur le port de Cotonou.