Politique

RDC : quand Joseph Kabila et Moïse Katumbi hésitent sur la stratégie à adopter

Après s’être rapprochés il y a quelques mois, le PPRD et Ensemble pour la République devaient se réunir, chacun de son côté, pour déterminer la marche à suivre à l’approche de la présidentielle de 2023. Un scrutin auquel Félix Tshisekedi se présentera.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 6 décembre 2022 à 18:36

Joseph Kabila et Moïse Katumbi. © MONTAGE JA : LUIS TATO/AFP ; JC Guillaume/REPORTERS/REA

Déclarés ou non, les adversaires de Félix Tshisekedi sentent-ils la pression monter ? La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) vient de fixer au 20 décembre 2023 la date des prochaines élections générales et, même si l’hypothèse d’un glissement du calendrier n’est pas à écarter, chacun tente de se positionner. C’est vrai aussi bien du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), que dirige l’ancien président Joseph Kabila, que d’Ensemble pour la République, la formation de Moïse Katumbi. Deux partis qui ont fait un pas sur le chemin de la réconciliation et qui s’apprêtent à tenir, en cette fin d’année, d’importantes assises.

À Lire RDC : entre Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, la course à la présidentielle est lancée