Société

Mondial 2022 – affaire Samuel Eto’o : que s’est-il réellement passé ?

La vidéo de l’agression d’un youtubeur algérien, lundi 5 décembre, par le président de la Fecafoot a largement circulé sur les réseaux sociaux. Selon l’entourage d’Eto’o, l’affaire est plus complexe qu’il n’y paraît.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 6 décembre 2022 à 20:53

Samuel Eto’o à Istanbul, Turquie, le 24 octobre 2021. © Esra Bilgin/Anadolu Agency via AFP

Toujours présent au Qatar malgré l’élimination du Cameroun au premier tour de la Coupe du Monde 2022, Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a fait parler de lui. Mais pas dans le domaine dans lequel on l’attend. Ce lundi 5 décembre, à la sortie du stade après le match Brésil-Corée du Sud (4-1), l’ancien international camerounais s’en est pris violemment à un youtubeur algérien, Said Mamouni alias Sadouni SM.

À Lire Samuel Eto’o : coup de pied arrêté sur youtubeur

La scène a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et fait mauvais genre pour Samuel Eto’o. Se disant la cible de « provocations incessantes et de harcèlement quotidien » de la part de supporters algériens, il a présenté depuis ses « sincères excuses ». Mais que s’est-il passé réellement ? L’affaire pourrait être plus compliquée qu’il n’y paraît.

Controverse